A la découverte de Rio de Janeiro

A la découverte de Rio de Janeiro

Alors, entre nous, qui n’a jamais rêver d‘aller au Brésil ne serait-ce pour le Carnaval et la samba? ou la plage de Copacabana et le soleil ardent qui arpente la ville de Rio de Janeiro. C’est bien ce que je pensais! et vous êtes au bon endroit. Tout frais revenu du Brésil, je suis avec vous pour parler des meilleures balades de Rio; pourquoi pas, en bonus une des 7 merveilles naturelles.
Rio de Janeiro, situé sur la côte Est du Brésil, deuxième plus grande ville du pays après São Paulo. Connue pour sa statue du Christ rédempteur et ces larges plages de sables fin. Une population très accueillante dont la joie de vivre attire beaucoup de visiteurs chaque année.
Natif du pays je n’avais jamais eu la chance de visiter cette ville auparavant pour mon plus grand regret. Après mes 21 ans seulement et grâce à une escale de 1 jour, je ne pouvais pas rater cette occasion. coco vert à copacabana Bref ! Cessons de parler de moi et parlons de ce que la ville peut nous offrir.

OU SE LOGER A RIO ?

Ayant de la famille à Rio de Janeiro, cela ne fut pas une question que je me posais.  Afin d’aider les internautes je me suis penché dessus et je vous ai trouver quelques hôtels et auberges sympathiques à tous les goûts :

BEST SELLER : L’hôtel 4* Atlantico Prime très bien situé à 1km du centre et très moderne. Formule 1 nuit & petit déjeuner pour 32€.

PROCHE PLAGE: L’hôtel 4* Atlantico Copacabana, situé à 500m de la plage, bien équipé, avec piscine et salle de sport. Formule avec petit déjeuner pour 36€ par jour.

DIRECTION COPACABANA

4,5km de plage pour se rincer les yeux.

9h du matin. Dimanche, 30°C et me voilà devant l’aéroport Tom Jobim, application Uber ouverte, je sélectionne Copacabana. comptez environ 50 réais (≈11€) et 30min, c’est un prix juste par rapport à ce que nous payons à Paris.

A la vue de la Plage, et le bruit des vagues, le cœur ne fait que battre plus vite. Descendu au bout de Copacabana. Une vision magnifique s’offre sur les immenses immeubles ainsi que le Pic du Pain de Sucre au fond.

Plage de copacabana

Plage de copacabana et vue sur pain de sucre

La voie de circulation interdite aux véhicules le dimanche, vous ne verrez que des piétons, et personnes à la recherche de leurs petits footings. Le matin le sable semble vide mais petit à petit il se remplit. L’eau est très limpide et une baignade s’impose.

Vous n’avez pas de transats ? ne paniquez pas. Vous pouvez louer pour 5 réais la journée, je ne convertie pas hein, vous l’aurez compris ça ne coute rien. Vous trouverez tous ce dont vous aurez besoin directement dans ces petites « barraquinha ».

Aller dans une plage à Rio et ne pas boire l’eau de coco ? même pas envisageable. Pour le même tarif qu’un transat, vous en avez à vendre tous les 50 mètres. Ils peuvent même venir vous servir si vous êtes trop occupés à bronzer. figurez-vous qu'ils sont très écolo, puis qu'ils vous servent avec une baille en bambou.

Rien de mieux que de pouvoir assister à un beau coucher de soleil sur les terrasses de la plage. Le prix reste élevé, mais des bonnes spécialités sont faites dans ces restaurants. Je vous conseille de consommer ce que les brésiliens appellent « pestiscos », un plat à partager fait soit avec du poisson frit ou des pilons de poulet frit coupé en petit morceaux, une délice, si en plus accompagné d'un bon cocktail de jus de fruits.

cocktail de fruit

DECOUVRIR LE CHRIST REDEMPTEUR

Un panorama a couper le souffle

Vous avez suffisamment bronzé ? il est l’heure de faire un tour au Corcovado, ce grand sommet célèbre de 710 mètres qui accueille en son sommet la statue du Chris rédempteur, principale carte postale du pays et l’une des 7 nouvelles merveilles du monde. Situé à 15min de Copacabana en Uber (24R$).

trem do corcovado Vous pourrez trouver la billéterie en ligne sur le site du Trem do Corcovado

Vous aurez le choix soit de descendre au pied du Corcovado et emprunter le petit train pour monter au sommet, soit de s’arrêter à mi-chemin en passant par les rues

Sinueuses du parc national de la Tijuca, plus grande forêt urbaine replanté au monde. À mi-chemin vous avez encore le choix entre emprunter le train (65R$) ou un van (40R$) qui facilite l’accès au Sommet du Corcovado. Pour avoir fait les deux je vous conseille vivement de passer par le train. C’est très cosy, Il y a un tous les 15minutes, mais il propose une vue magnifique sur la forêt et la zone Sud de Rio. Si vous avez de la chance vous pourrez même croiser quelques petits singes venus vous rendre visite. N’oubliez pas de prendre votre bouteille d’eau en montant, car au sommet l’eau et nourriture coutent cher. Descendus du train vous pourrez soit prend l’ascenseur avec vue panoramique, mais la queue risque d’être longue ou de passer par les 220 marches, ce qui est très bien car des escalateurs sont là pour vous aider. Une fois au sommet il ne vous reste plus qu’admirer la splendide vue 360° qu’on a sur la ville de Rio de Janeiro.

vue du trem do corcovado

Christ redempteur

Christ redempteur

O Pão de Açucar

Rio de Janeiro est vraiment béni de Dieu et beau de nature! L’une des principales attractions de la ville et qui attire l’attention des touristes du monde entier est le Pain de Sucre, un complexe de collines composé du Morro do Pão de Açucar (nommé ainsi par les colons portugais pendant le 16ème siècle), de Morro da Urca et de Morro da Babilônia. Avec le Cristo Redentor, le Pain de Sucre est une carte postale de la ville – il est pratiquement impossible de ne pas y penser quand on parle de Rio de Janeiro. Du haut de Pão de Açúcar avec ses 396 mètres d’altitude, vous pouvez voir le Christ Rédempteur à bras ouverts, bénissant la merveilleuse ville, tout en offrant une vue panoramique privilégiée sur Rio. Copacabana, la baie de Guanabara, Aterro do Flamengo, la plage de Leblon, Ipanema, Pedra da Gávea, le pont Rio-Niterói et même l’aéroport Santos Dumont sont également visibles d’en haut. Sans aucun doute, ce sera l’un des scénarios les plus beaux et les plus inspirants que vous verrez dans la vie.

pão de açucar

« O Bondinho »

Le Bondinho do Pão de Açúcar est l’une des plus grandes attractions touristiques et une marque de fabrique de Rio de Janeiro. Le téléphérique relie Praia Vermelha au Morro da Urca dans un premier temps, avec une longueur de 528 mètres. Le deuxième tronçon, d’une longueur de 750 mètres, relie Morro da Urca au Morro do Pão de Açúcar. Inauguré en 1912, il a déjà transporté plus de 46 millions de touristes. L’histoire du téléphérique est présente tout au long du parcours. Le prix d’un billet est de 99R$ aller-retour si vous achetez sur le Site Officiel. Il est ouvert de 8h à 20h, avec une fréquence d’une monté toutes les 20min.

Chaque parcours dure en moyenne 3min, profitez en pour admirer la vue.



Tout au long de l’année, vous pouvez visiter le pain de sucre. Le conseil est de choisir une journée ouverte avec suffisamment de soleil pour profiter de toute la beauté de la ville d’en haut, ce qui n’était pas mon cas. Le matin, l’accès au pain de sucre est plus détendu (tout le monde visite le Christ Rédempteur). Pendant les vacances d’été, il sera presque impossible de ne pas y faire la queue.
Au pied du Pic, une balade a pied est possible à travers un chemin dans la forêt, l’accès se fait via la plage rouge a droite du pic. Pendant la balade vous risquez de croiser diverses biodiversités comme le papillon géant bleu ou des petits singes tout mignons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *